Tissage végétal

On ne se croirait pas du tout la veille de la rentrée. Il fait beau, pleins de mamans ( et une grand-mère!) sont assises autour de la table envahie par les feuilles, les fleurs, les bouts d’écorce et les pelotes de laine et papotent tranquillement, parfois un bébé au sein ou dans le dos.

DSC_0661.jpgz

Normalement, c’est un atelier parents-enfants mais les enfants eux ne sont pas là! Ils sont dans le noisetier, dans la cabane en osier, se sont transformés en chevaliers, un seau sur la tête. Ils jouent aux kaplas géants et parfois, viennent voir ce que l’on fait, ou grignoter quelque chose.

DSC_0697 DSC_0696

DSC_0718.jpga DSC_0737

C’est la veille de la rentrée et les mamans tissent avec légèreté et beaucoup d’inspiration.

On a profité de la balade jusqu’au jardin pour collecter, des branches, des feuilles, des tiges, et tout matériaux qui nous fait de l’œil et nous inspirent.

Une fois bien installée, on passe aux choses sérieuses.

Etape 1: on réalise le cadre. Pas besoin de branches bien droites, pas besoin de se mettre à l’équerre ou d’avoir des branches d’épaisseurs égales. Il n’est d’ailleurs pas nécessairement utile de faire un cadre carré ou rectangulaire, on peut faire un triangle, utiliser une fourche ou un cercle!

DSC_0666

DSC_0682

DSC_0705

Il suffit de se laisser guider par le végétal que l’on a dans les mains 🙂

Etape 2: on prépare la trame, avec du fil, de la ficelle, du nylon, de la laine…de la liane dont on a enlevé les feuilles? On la fait très espacée ou au contraire très serrée, mais dans tous les cas, la trame doit être bien tendue!

a

DSC_0665

Etape 3: on tisse! Dessus/dessous/dessus, on glisse les brins d’herbe, les brindilles. On ajuste, on resserre, on coupe ce qui dépasse ou au contraire on laisse.  On fait un tissage dense ou très aérien, comme un tableau. Monochrome ou fleuri!

DSC_0700 DSC_0687

 

 

Etape 4: On accroche!

Le tissage réalisé tiendra 15 jours environ en fonction de l’exposition et des végétaux choisis.

DSC_0710DSC_0708 DSC_0713 DSC_0707

DSC_0719 DSC_0711

On peut aussi tisser sur des métiers en bois ou en carton, plus solide mais au rendu très différent. On peut par exemple réaliser un tissage très dense qui une fois sortie du étier, pourra servir de cache pot, photophore, set de table…..

DSC_0738 DSC_0731 DSC_0729

Ou alors on peut utiliser les arbres comme support, en installant une trame entre les branches. Une vraie parure végétale!

DSC_0688

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s