Concevoir son jardin: choisir les matériaux partie 1

 

Concevoir son jardin: choisir les matériaux partie 1

Au jardin les matériaux participent à l’ambiance générale et au style. Quand on parle de jardin pour les enfants la question est d’autant plus importante: confort, sécurité, innocuité sont autant de critères importants.

La difficulté est de lier ces caractéristiques avec l’esthétique. Les matériaux naturels sont certainement les plus faciles à utiliser et intégrer dans un jardin même contemporain.

Petit tour d’horizon!

Concevoir son jardin: choisir les matériaux partie 1
  • Le bois

Brut ou non, le bois est LE matériau de base dont on peut user et abuser au jardin tellement il offre de possibilités. On va pourvoir l’utiliser pour habiller les murs, délimiter des espaces, faire des terrasses, des chemins, des parcours, des structures de jeu….

Les essences:

Il existe des bois naturellement classe IV comme le mélèze de Sibérie que les Vikings utilisaient pour construire leur bateau, c’est pour dire! Sa croissance très lente, en fait un bois solide qui va prendre une teinte bleu-gris en vieillissant.

Le châtaignier, qui pousse en France, est également un bois dur et souple très résistant.

L’acacia de Hongrie. Venise a été construite dit on sur des pieux issus de cette essence, et elle est encore utilisée pour les canaux de Hollande.

Le chêne, très peu utilisé en raison de son prix.

Un peu moins écologiques, les bois thermochauffés ou BMT (bois modifié thermiquement), sans traitement chimique. Pins, peupliers ou frênes gagnent alors en résistance en évitant les produits toxiques.

Le bois de récupération:

Les palettes peuvent subir deux types de traitements: thermiques ou par fumigations de méthyle de bromure. Ce traitement chimique est interdit pour les palettes europe. Il existe une norme (NIMP15) qui oblige le marquage du traitement sur les palettes: HT pour le traitement thermique ou MB pour le traitement chimique. On préfèrera donc utiliser les premières!

Les vieux meubles (mais aussi, portes, volets…)sont une bonne ressource. C’est une façon que je trouve intelligente de finir la vie d’un meuble. Par contre il vaut mieux préférer la laine de verre pour le décapage ou les laisser tels quels. Les COV et autres composés toxiques qui sont présents dans les meubles ne sont plus présents au bout de quelques temps, on peut donc penser qu’utiliser de vieux meubles que ce soit en intérieur ou en extérieur, ne pose aucun problème à ce niveau.

On peut penser la même chose des planches et bois de chantiers même s’il est difficile de trouver des sources concernant la persistance de toxicité ou le potentiel de lessivage de ces matériaux. On peut toutefois imaginer que la concentration se réduit comme pour tout produit chimique.

Banc en pallete, potager aromatique en palette (http://www.stephaniebricole.com/archives/2014/06/17/30094333.html), planches de chantier et chutes de terrasse, terrasse en mélèze, arche en palette (orange farmhouse), pontonBanc en pallete, potager aromatique en palette (http://www.stephaniebricole.com/archives/2014/06/17/30094333.html), planches de chantier et chutes de terrasse, terrasse en mélèze, arche en palette (orange farmhouse), pontonBanc en pallete, potager aromatique en palette (http://www.stephaniebricole.com/archives/2014/06/17/30094333.html), planches de chantier et chutes de terrasse, terrasse en mélèze, arche en palette (orange farmhouse), ponton
Banc en pallete, potager aromatique en palette (http://www.stephaniebricole.com/archives/2014/06/17/30094333.html), planches de chantier et chutes de terrasse, terrasse en mélèze, arche en palette (orange farmhouse), pontonBanc en pallete, potager aromatique en palette (http://www.stephaniebricole.com/archives/2014/06/17/30094333.html), planches de chantier et chutes de terrasse, terrasse en mélèze, arche en palette (orange farmhouse), pontonBanc en pallete, potager aromatique en palette (http://www.stephaniebricole.com/archives/2014/06/17/30094333.html), planches de chantier et chutes de terrasse, terrasse en mélèze, arche en palette (orange farmhouse), ponton

Banc en pallete, potager aromatique en palette (http://www.stephaniebricole.com/archives/2014/06/17/30094333.html), planches de chantier et chutes de terrasse, terrasse en mélèze, arche en palette (orange farmhouse), ponton

Comment les utiliser:

Les essences citées peuvent utilisées pour réaliser des terrasses (pas besoin de dalle), des pontons, des panneaux, des caillebotis, des carrés potager, bacs à sable, blocs ou poutres pour parcours moteurs…et leurs chutes peuvent être utilisées pour tous les bricolages et constructions au jardin au même titre que les autres bois.

Les palettes sont souvent utilisés dans les potagers, il faut juste s’assurer qu’elles ne contiennent pas de produits toxiques. Exit les traverses de chemin de fer qui sont extrêmement polluantes. On peut effectivement les utiliser pour faire des carrés, des bacs divers et variés, des bancs, des tables, des structures de jeu…elles nécessitent juste un peu de patience, de rabotage et de ponçage pour éviter les échardes.

Les vieux meubles sont une base parfaite pour réaliser des jeux d’extérieurs: dinette, théatre

Les planches de chantiers sont parfaites pour des constructions un peu plus lourdes ou plus conséquentes comme l’habillage de mur, la construction de pergola, grandes tables….

ganivelle de chatiagnier qui se prete au land'art, touret détourné (source "our voices"), cuisine avec un peu de tout!, vieux canapés en osierganivelle de chatiagnier qui se prete au land'art, touret détourné (source "our voices"), cuisine avec un peu de tout!, vieux canapés en osier
ganivelle de chatiagnier qui se prete au land'art, touret détourné (source "our voices"), cuisine avec un peu de tout!, vieux canapés en osierganivelle de chatiagnier qui se prete au land'art, touret détourné (source "our voices"), cuisine avec un peu de tout!, vieux canapés en osier

ganivelle de châtaignier qui se prête au land’art, touret détourné (source « our voices »), cuisine avec un peu de tout!, vieux canapés en osier

Concevoir son jardin: choisir les matériaux partie 1

Les végétaux:

Les arbres et arbustes sont une très bonne source de matériaux, secs ou vivants, entier, ou en petits bouts…

Les gaules de saule, bambous, noisetiers, aulnes, cornouillers et j’en oublie certainement font d’excellente structure à condition de savoir les choisir. Comme pour toute cueillette, il faut avant toute chose respecter certaines règles:

  • ne pas raser complètement la plante
  • prélever dans différents endroits
  • tailler comme il faut (ne pas arracher, faire une taille nette et propre en biseau)
  • prélever à la base

En vannerie sauvage on n’obtient jamais un résultat parfaitement « lisse »: le végétal a poussé naturellement sans taille de formation il est donc parfois un peu noueux, fourchu…Pour obtenir quelque chose de régulier, il faut donc trier: prendre des branches de gabarits identiques et les plus droits possibles.

Pour travailler les matières en les gardant vivantes, il faut effectuer les tailles en plein hiver mais hors période de gel, pluie ou neige et les remettre en terre rapidement (chez nous en Lorraine, la fin du mois de mars sonne la fin de l’osier vivant). En attendant on peut les conserver en faisant tremper les pieds dans de l’eau.

On pourra utiliser des brins secs en les faisant tremper dans l’eau pendant plusieurs jours si la structure demande de la souplesse à la réalisation.

Pour le reste, c’est un coup de main à prendre, plier les brins, sans les couder auquel cas, le brin mourra!

Le broyat est utile au jardin pour différentes raisons, en fonction de son utilisation on fera attention au bois dont il est issu. Les résineux sont a proscrire pour une utilisation directe dans le jardin ou le composteur mais est utile dans les chemins. Le broyat de palette est à éviter, les palettes sont broyées entières on y retrouve facilement des clous. Le broyat vendus par les communautés de communes en contient toujours une grande partie ainsi que beaucoup de résineux. On peut également trouver du broyat régulièrement à proximité des routes après le passage de la DDE ou de ses sous-traitant. Il est alors très frais et plus semblable à du BRF, il est donc tres bon pour le jardin, pour les airs de jeu il faudra le laisser sécher pour ne pas y voir se développer de champignons.

J’adore utiliser les rondins et rondelles de bois au jardin. Pour les rondins peu importe l’essence du bois, il est évident que ce n’est pas un matériau pérenne mais la masse fait que le rondin ou la souche est assez longévive. L’écorce va se décoller rapidement mais le bois de cœur va résister plusieurs années si le tronc était sain. Pour les rondelles, je ne m’intéresse pas vraiment non plus à l’essence, je les prélève sur les troncs que je récupère. On peut aussi utiliser les souches.

Les troncs, entier ou en partie, sont également intéressant. En fonction de leur diamètre et de leur fonction, on les choisira droit ou sinueux. Dans tous les cas, il faut vérifier l’état du bois: est il couvert de champignons lignivores? le cœur est il noir?Sonne t’il creux, est il cassant? les branches épaisses du lierre grimpant peut être aussi particulièrement intéressant.

sstructure en osier vivant, cabane en osier vivant avec tunnel(hiver),carré potager branches diverses, cloisons en noisetier, broyat, rondelles et autres matériaux, libellule par L. Weiss
sstructure en osier vivant, cabane en osier vivant avec tunnel(hiver),carré potager branches diverses, cloisons en noisetier, broyat, rondelles et autres matériaux, libellule par L. Weiss
sstructure en osier vivant, cabane en osier vivant avec tunnel(hiver),carré potager branches diverses, cloisons en noisetier, broyat, rondelles et autres matériaux, libellule par L. Weiss
sstructure en osier vivant, cabane en osier vivant avec tunnel(hiver),carré potager branches diverses, cloisons en noisetier, broyat, rondelles et autres matériaux, libellule par L. Weiss
sstructure en osier vivant, cabane en osier vivant avec tunnel(hiver),carré potager branches diverses, cloisons en noisetier, broyat, rondelles et autres matériaux, libellule par L. Weiss
sstructure en osier vivant, cabane en osier vivant avec tunnel(hiver),carré potager branches diverses, cloisons en noisetier, broyat, rondelles et autres matériaux, libellule par L. Weiss
structure en osier vivant, cabane en osier vivant avec tunnel(hiver),carré potager branches diverses, cloisons en noisetier, broyat, rondelles et autres matériaux, libellule par L. Weiss

Comment les utiliser:

Au gré de notre imagination et celle de nos enfants avant toute chose!

Avec les gaules d’arbustes ou d’arbres on va pouvoir faire des cabanes, des tipis, cloisonner, faire des tunnels, des mobiles….Le bambou étant plus rigide il servira a des structures plus géométrique, pourra être utilisé comme montant pour des petites cuisines, des cabanes, ou alors on pourra l’utiliser completement différemment. Si le bambou est une plante que je trouve horrible a cultiver chez nous, ces cannes sont pleine de surprises. On peut couper les bambous en deux dans la longueur (attention le bambou devient alors coupant comme du verre, il peut trancher profondement! il faudra donc le travailler un peu!) pour en faire des goutieres, des supports de cultures, des bateaux ou des looses parts. On peut aussi l’entailler pour en faire un instrument de musique, géant ou non.

Le broyat sera très bien comme couverture de sol. Étalé sur une épaisseur de 5cm environ, il fera un tapis bien amortissant.Il peut être aussi intéressant à utiliser dans le cadre d’un parcours « pieds-nus ».

Les rondelles permettent de créer des chemins ou des aires de plantations. A la manière de pas japonais, l’enfant suit les rondelles, observe le changement de matériaux. On peut ainsi créer des surfaces mélangeant rondelles de bois et couvre sol aromatique comme le thym pour améliorer l’effet sensoriel. On ressent alors avec ses pieds, ses mains, ses yeux et son nez. Les rondelles de petits diamètres peuvent être utilisés en looses parts.

Les rondins et les souches sont une bonne base de parcours psychomoteur. Grimper dessus, sauter de rondin en rondin, monter-descendre….le rondin prend du sens a travers l’imagination de l’enfant. On peut également les tailler pour faire, chaises, fauteuils

Les troncs auront le même rôle: développer l’imaginaire et laisser l’enfant exploiter son corps en toute sécurité. A la manière d’un Robinson Crusoé, il pourra traverser une zone d’eau, en grimpant sur le tronc posé au sol comme un ponton, ou grimper dans sa cabane en escaladant le tronc sur lequel on aura conservé des branches ou fixé des prises.

jeu d'eau en bambou (source pre learning), bambous musicaux (odysee star kindergarten),chaise en rondins de cerisier, rondins de bois, branchage et broyat pour espace escalade (let the children play)jeu d'eau en bambou (source pre learning), bambous musicaux (odysee star kindergarten),chaise en rondins de cerisier, rondins de bois, branchage et broyat pour espace escalade (let the children play)jeu d'eau en bambou (source pre learning), bambous musicaux (odysee star kindergarten),chaise en rondins de cerisier, rondins de bois, branchage et broyat pour espace escalade (let the children play)
jeu d'eau en bambou (source pre learning), bambous musicaux (odysee star kindergarten),chaise en rondins de cerisier, rondins de bois, branchage et broyat pour espace escalade (let the children play)jeu d'eau en bambou (source pre learning), bambous musicaux (odysee star kindergarten),chaise en rondins de cerisier, rondins de bois, branchage et broyat pour espace escalade (let the children play)jeu d'eau en bambou (source pre learning), bambous musicaux (odysee star kindergarten),chaise en rondins de cerisier, rondins de bois, branchage et broyat pour espace escalade (let the children play)

jeu d’eau en bambou (source pre learning), bambous musicaux (odysee star kindergarten),chaise en rondins de cerisier, rondins de bois, branchage et broyat pour espace escalade (let the children play)

Voilà donc toute une liste non exhaustive de bois utilisable au jardin, j’en oublie forcément, plein. Je pense par exemple aux cagettes à légumes qui font aussi d’excellentes étagères. Tout comme je suis très certainement passer à côté du potentiel de certains, on peut faire tellement de chose avec de tous petits rien et tellement d’imagination, et là tout de suite je remarque que je ne vous ai pas parlé non plus des terrasses en palettes. L’avantage c’est qu’elles ne coute rien mais ne demandera en contrepartie beaucoup de patience, de temps et de minutie.

Pour le reste, il suffit de bien planifier son aménagement et de coordonner avec soin ces matériaux avec les autres et de se laisser aller, d’observer ses enfants….

A suivre pour les matériaux suivant!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s