Tresser une haie en osier vivant

Aujourd’hui le beau temps est avec nous, tout du moins il ne pleut pas. C’est le temps idéal pour faire de l’osier vivant avant la fin de la saison!

Il s’agit du premier atelier d’une série de trois sur ce thème ( aller voir sur le calendrier les autres dates si ça vous intéresse, il reste quelques places!).

Alors l’osier vivant c’est quoi?

L’osier vivant, c’est du saule. De jeunes gaules de saules prêtes à être bouturées: prêtes à être remises en terre pour donner des racines et produire des feuilles, se développer. C’est le même osier qu’en vannerie traditionnelle, pour les paniers à la différence prêt que pour les paniers l’osier est séché, écorcé et bien souvent éclisser.

Quand on tresse une haie en osier vivant, on façonne le végétal un peu à la façon d’un tissage. On passe devant, derrière, devant…et on ligature les brins d’osier qui se croisent. A chaque jonction, le bois va se souder, les losanges façonnés vont se réduire et s’opacifier avec l’épaississement du bois. La haie d’osier va devenir comme une dentelle d’arbre pour peu qu’elle soit bien entretenue.

On prépare le matériel: sécateur, osier de différentes tailles pour la haie et les ligatures, des jauges pour faire un tressage régulier ( tout du moins essayer), et un outil qui n’existe pas pour faire des trous plus simplement qui a été baptisé « marteau pousseur » pendant l’atelier.

DSC_3887

DSC_3890

On marque les emplacements par un trou avec le fameux « marteau pousseur » qui a d’ailleurs provoqué des rivalités chez nos petits vanniers en herbe. Les plus grands ont pris la tache très au sérieux et ils se sont occupés du dessin de la haie au sol.

DSC_3891

Et c’est parti! Dès le démarrage on s’embrouille un peu mais le coup de main vient vite!

DSC_3898

DSC_3902  DSC_3908

DSC_3903

Et pendant ce temps, nos minis s’occupent non sans plaisir…

DSC_3899
Pause gouter bucolique bien mérité!

DSC_3905

Elles n’ont pas voulu  toucher à l’osier, mais ont quand même manipulé les sécateurs et le fameux « marteau pousseur » et surtout, surtout, elles nous ont beaucoup observé, déplaçant leur chaise progressivement…

DSC_3912

A la fin de l’après midi, le travail est bien avancé mais pas achevé! Ca n’entache en rien la bonne humeur, on est tous content du résultat. On a découvert un lieu, on s’est amusé, on a appris des techniques et l’osier, il n’y a pas à dire, c’est agréable à travailler.

DSC_3913

J’ai fait les finitions à la nuit tombée, accompagnée par un hibou 😉 alors les photos seront pour plus tard!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s